Le rappeur marseillais est sur le point de sortir son dixième album solo. Oui, depuis 2014, Jul a sorti déjà 9 albums tous au moins certifiés disque d’or. Et la plupart du temps, le phocéen part avec un disque de platine en poche. Avec “My World” sorti en 2015, il a carrément atteint le disque de diamant entrant dans le cercle très fermé des artistes urbains ayant vendus plus de 500 000 unités pour un album. Donc qu’on l’aime ou qu’on le déteste, en l’espace de cinq ans, Jul s’est imposé dans le paysage rap français avec un style à part fait de sonorités clubs, et d’une voix souvent modifiée au Vocoder.

Le premier extrait de son album “La Zone en Personne” est sorti ce week end. On reproche souvent à Jul de faire une utilisation un peu trop abusive de l’auto-tune. Cette petite merveille de studio permet aux artistes urbains de chanter sans avoir la voix de Maître Gims. Aujourd’hui près de 90 % des rappeurs l’utilisent même si le procédé a été utilisé pour avant eux non pas par un artiste urbain mais par Cher entre autres, ou par les artises de Raï, et dans le Rap par T-Pain. 

Pour tous ses détracteurs mais également pour les fans qui le suivent au jour le jour, Jul vient de sortir un freestyle live sans une once d’autotune. Et sans auto-tune ça passe.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#Pourledel😎

Une publication partagée par Jul D&P Officiel (@juldetp) le

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !