samedi 21 novembre 2020

« Les derniers salopards » : L’album de Maes est le plus gros succès Rap de l’année !

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Avec son deuxième album « Les Derniers Salopards« , Maes rafle la performance de plus gros succès rap de l’année. Déjà certifié double platine, l’album du rappeur a été porté par trois singles puissants : « Blanche » avec Booba, « Distant » avec Ninho et « Dybala » avec JUL. Les trois singles ont été certifié diamant. Si avec « Pure« , le rappeur de Sevran performait surtout en cloud, avec « Les Derniers Salopards« , il a rendu un opus beaucoup plus hétéroclite comme en témoigne le titre « Elvira » résolument Trap.

Depuis ses débuts avec « Vie Réelle 2.0« , et « Pure« , le rappeur se distingue pour sa capacité à exprimer une atmosphère dans ses morceaux. Il y a un contexte Maes, un discours qui allie la mélancolie du quartier, et la nécessité d’être fort pour survivre. A ce titre, avec ses égotrips utiles, et sa vision réaliste sur le deal, Maes se rapproche de PNL. On est sorti de l’époque où le discours des rappeurs fantasmait la vie de Thug (calqué sur le Rap américain). Être un gangster a aussi ses mauvais côtés.

Cette année, la moisson n’a pas été bonne pour les artistes à cause du coronavirus. Et les plus gros succès de l’année dernière, PNL ou Ninho, et Jul avaient réalisé de meilleurs scores.