D’un simple écorchage de nom dans une émission télévisuelle, l’affaire entre Aya Nakamura et Matthieu Delormeau est devenue une vraie querelle entre artiste et célébrité.

Replaçons les éléments dans le contexte. Lors de l’édition 2018 des NRJ Music Awards, Nikos Aliagas et plusieurs de ses confrères ont malencontreusement écorchés le nom d’Aya Nakamura ce qui a eu don de l’énerver. L’attitude d’Aya ayant déplu à Matthieu Delormeau, celui-ci s’est empressé de tacler notre artiste: “Il n’a pas écorché le nom d’Elton John non plus! […] Pour qui elle se prend? Il y a des artistes qui ont fait un single et qu’on n’a jamais revus. Qu’elle attende de faire une carrière“.

Plus tard, lors de l’émission Touche Pas à Mon Poste présentée par Cyril Hanouna, Matthieu Delormeau a eu l’occasion de revenir sur la demande d’excuses vocales qu’à demandée Aya à Nikos en la comparant à une “Madonna de banlieue“.

Cependant, retournement de situation, il y a quelques jours, les danseurs de Madonna ont été filmés en train de danser sur le tube Djadja d’Aya qui a été repostée instantanément par Aya. En plein TPMP, tandis que Matthieu Delormeau et Jean-Michel Maire étaient tous les deux en train de critiquer Aya, Cyril Hanouna est intervenu en défendant sa personnalité, sa carrière et son succès auprès de ses enfants.