MHD est en détention provisoire depuis le 17 janvier 2019. Selon le parquet, il aurait participé à une rixe mortelle dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018. Le rappeur a  réclamé la levée de sa détention provisoire mais elle a été récemment refusé. Selon des informations révélées par le Parisien, des images vidéos de la scène montrent une silhouette qui ressemble fortement au rappeur. Tant que la lumière n’est pas faite dans cette histoire, MHD reste en prison.

Le rappeur du Nord de Paris est pourtant à l’affiche du film “Mon Frère” de Julien Abraham. C’est un rayon de soleil qui donne un peu d’espoir pour lui en ces temps difficiles. Le réalisateur a pu s’exprimer sur son expérience avec MHD dans le journal Paris Match. IL revient d’abord sur la carrière du prince de l’AfroTrap dans le cinéma : C’est un grand professionnel. À l’heure, motivé et un artiste maîtrise la musicalité des textes donc c’était un bon point. Face à Enzo, un personnage impulsif, c’était le profil parfait.

Pour finir, il donne quelques nouvelles de lui en prison : “Evidemment, j’en prends. Mais c’est principalement par sa famille que j’ai des nouvelles. Il a vu le film, il a adoré. Il a même oublié que c’était lui-même. Sur ce film il est associé de fait, il a vu l’affiche, la bande-annonce. Il a été au courant de toutes les grandes étapes.”