Sadek, proche de la mort, s’est repris en main !

par Bonnie

Sadek : Il est une pièce incon­tour­nable de la scène mon­tante du rap fran­çais. Avec ses pun­chlines à l’im­pact mas­sif et son cha­risme indé­niable dans la peau d’un John­ny Nium qui « ne meurt jamais », il s’im­pose comme une jeune rap­peur doté d’un poten­tiel consi­dé­rable et d’un capi­tal sym­pa­thie à exploiter.
Vivre ou sur­vivre : Or, Sadek s’est confié récem­ment sur sa perte de poids, il affirme que cette trans­for­ma­tion phy­sique ( pour le moins impres­sion­nante ) n’a rien à voir avec son image musi­cal et industrielle.
En effet, la san­té de l’ar­tiste était en dan­ger et il a déci­dé de reprendre sa vie en main afin de « ne pas mou­rir aus­si bête­ment que de ne pas avoir pris soin de sa santé. »
On féli­cite Sadek et on est heu­reux qu’il puisse conti­nuer à exer­cer encore longtemps !
Et vous ? Qu’en pen­sez vous ?

À la une