Fianso – Il est autant entrepreneur que rappeur ! Du Cercle à Affranchis Music il s’est investi dans tous les domaines et il a bien rendu au rap ce que ce dernier lui a offert (après tant d’années). Et il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Fervent défenseur de notre culture, il compte bien contribuer à lui donner ses lettres de noblesse.

Cérémonie – En effet, le porte-étendard du 93 Empire a livré cette semaine au Parisien sa volonté de créer un rendez-vous annuel de remises de prix consacré au rap et à la culture urbaine plus largement. Il s’est exprimé en ces termes :

“J’aimerais le faire, j’ai même lancé des partenaires là-dessus, je me suis rapproché de Vivendi, de Havas. Loin de moi l’idée de critiquer les Victoires de la musique car le nouveau comité d’organisation essaie de faire bouger les choses. Mais avec le rap, on sera toujours sous une espèce de monopole car les plus gros labels ont le plus de voix parmi les votants (…). Je voudrais monter un énorme show à la hauteur de ce que représente cette musique aujourd’hui. Dans le top 10, il y a quelques années, on comptait peu d’artistes du rap, maintenant on compte peu d’artistes de variété. Certains rappeurs remplissent deux, trois Bercy d’affilée, c’est énorme. Il nous faut une soirée à la hauteur du succès”.