Bien qu’il se désigne lui même, à raison, comme rappeur, l’ancien membre des Psy4 de la Rime est devenu l’une des figures incontournables de la musique en France. Après avoir décroché plusieurs disques de diamant, pour chacun de ses opus précédents dont notamment “Cosmpolitanie” et “L’everest”, affichant complet pour ses concerts au Vélodrome ou à l’U-Arena à Nanterre, le rappeur est devenu légendaire. Il a sorti son nouvel album “Phoenix” dans les bacs vendredi dernier. Et les premiers chiffres qui viennent de tomber dans les rédactions, et qui ne représentent même pas une semaine d’exploitation sont déjà impressionnants.

Son 6 ème album solo  s’est écoulé à 25 421 exemplaires mais il compte de 85% de ces chiffres en physiques, avec 21 755 CD vendus, 1 921 écoutes en streaming et 1 745 en digital, tout cela après à peine 4 jours d’exploitation ! S’il a vendu autant d’opus en physique c’est surtout parce que le rappeur originaire des Comores a réussi à toucher toutes les générations et pas seulement la jeunesse. Il ne doit pas cela qu’à sa place de Jury dans “The Voice”. Car bien qu’il ait commencé par des titres plutôt gangsta avec son groupe comme “La Vengeance aux deux Visage”, Soprano défend la tolérance depuis qu’il évolue en solo. Avec des titres comme “Hiro”, “Cosmo”  ou encore “Regarde Moi”, il est l’un des plus ardents défenseurs de cette France multiculturelle qui, lorsqu’elle est unie, gagne des compétitions sportives, et qui en Musique comme en Cinéma, est aussi représentée.

Soprano décrochera peut être un disque d’or dès la première semaine d’exploitation. Réponse dans 3 jours. Mais peu importe les ventes, Soprano est discrètement, doucement, mais sûrement, en train de marquer l’histoire en devant le premier artiste français noir, issu de l’immigration et des quartiers populaire à atteindre de tels sommets. Plus encore que des félicitations, nous remercions Soprano d’être un aussi grand modèle, une aussi belle inspiration pour tous.