TESSAE – Quelques secondes

par guillaume

Depuis le début de sa car­rière, Tes­sae n’a eu de cesse que de pour­suivre un seul but. Trans­mettre son expé­rience et libé­rer la parole sur le har­cè­le­ment sco­laire. La jeune Mar­seillaise a en effet connu moult dis­cri­mi­na­tions et humi­lia­tions seule­ment du fait de sa différence.

Cette dif­fé­rence elle en a fait une force à tra­vers la chan­son. Depuis la sor­tie de son tout pre­mier clip ça tangue jus­qu’à aujourd’­hui, Tes­sae a été beau­coup sou­te­nue et à, en retour, aidé de nom­breux jeunes qui dépri­maient où qui étaient har­ce­lés. La trans­mis­sion de son expé­rience a contri­bué en la créa­tion d’une fan base très solide. 

De son pas­sage chez Colors jus­qu’à son fea­tu­ring avec Gims en pas­sant par la scène We Love Green grâce à Boo­ba, la jeune artiste a su rapi­de­ment se for­ger une belle répu­ta­tion. Alors que son album Séren­di­pi­té, fruit de longues années de réflexion et de tra­vail viens de voir le jour, voi­ci sans plus tar­der le clip Quelques secondes.

Tessae dévoile des images de son séminaire, le temps de quelques secondes !

Dès les pre­mières secondes, le ton est don­né. Nous voyons la jeune chan­teuse ver­ser quelques larmes avant de chan­ter. Ce clip com­po­sé par les talen­tueux Prinz­ly et Paco del Ros­so est plus qu’un simple clip à pro­pre­ment par­ler. Dans cette chan­son de près de cinq minutes, Tes­sae retrace tout les bons moments qu’elle a pas­sé dans son sémi­naire en Nor­man­die et la vie qu’elle vivait avant cela.

L’am­biance calme est apai­sée de la mélo­die est en alchi­mie avec les mots rudes et gla­çants de Tes­sae. Tout le long du clip, les pro­pos de la jeune chan­teuse prennent tout leurs sens, lorsque l’on voit les images joyeuses et bou­le­ver­santes de ce sémi­naire. Entou­rée des siens ( San­drine Run­ser, @segochrd, Valen­tin Bon­jour, @Ogeehandz, @ysaf.212, Klef­man, Prinz­ly, Oldy, Paco del Ros­so, Fran­kie Allio, @yaska.jpg , Waseem, Cos­mo et Bloo­dy ) et sur­tout de son mana­ger Sofian El Ghar­ra­fi, la jeune chan­teuse réa­lise peu à peu la por­tée de ses paroles.

Pour avoir eu l’hon­neur d’être invi­té lors de ce sémi­naire, je peux per­son­nel­le­ment vous assu­rer que l’é­mo­tion déga­gée sur place était inqua­li­fiable tant l’a­mour et la joie y abon­dait. Après avoir Frô­lé les murs, Tes­sae revit dans ce clip. Réa­li­sé par Maky Mar­ga­ri­dis et Tris­tan Ferres, les nom­breuses images d’ar­chives du sémi­naire et de la jeu­nesse de la chan­teuse, jus­qu’à sa tour­née de pro­mo­tion dans les plus grandes chaînes télé­vi­sées montre l’é­vo­lu­tion de la jeune femme. 

Alors que tant de larmes ont été cou­lées suite à la créa­tion du pro­jet et tant de jeunes aidés et sau­vés grâce à sa pré­sence et son expé­rience, Tes­sae peut enfin vivre son ave­nir sereinement.

Décou­vrez ci-des­sous le clip Quelques secondes de TESSAE !

À la une