L’Algérie est championne d’Afrique. Hier soir, lors d’un match contre le Sénégal, les Fennecs ont remporté leur deuxième sacre. Après le coup de sifflet final, les supporteurs ont envahit les rues célébrant la victoire. Tout comme eux, les nombreux rappeurs franco-algériens ont tenu à fêter ce jour unique.

Comme des milliers de personnes, ils sont descendus dans les rues pour fêter la victoire. On a pu voir Hornet la Frappe, YL dans les rue agitées d’Orgemont et de Marseille. Klaxons, feux d’artifices, chants, ils ont fêté jusque tard dans la nuit le succès de leur équipe.

D’habitude discret, PNL ont eux aussi tenu à rendre hommage aux verts. L’occasion était toute trouvée : les deux frères ont dévoilé à minuit un son surprise « Tahia » en référence à « Tahia Djazair » que l’on pourrait traduire par « Vive l’Algérie ». Lors des demi-finales, Ademo s’était déjà filmé sur un toit à Alger extrêmement heureux de la qualification de son pays d’origine. Hier, c’était au tour de son frère. NOS était même présent sur les Champs Elysées. Avant le match, il a rendu publique une photo de lui avec le maillot des verts.

Fianso était lui à Alger. Sur sa story Instagram, il a publié une vidéo d’Alger la nuit accompagné de la légende « Les Zhommes » avec un drapeau algérien.

Soolking était lui en showcase. Devant une salle bouillante, il a interprété “Djazair Ya Ma“, hymne des supporteurs algériens. Sous la vidéo, « Champions » en identifiant tous les joueurs.

Sur le Snap de Lacrim, on a pu suivre le rappeur commenter le match et hurler de joie devant l’unique but de la rencontre. Après le match, il a posté sur son Instagram, la remise de la coupe aux joueurs suivi d’une légende « Bravo les zhommes #DZ jusqu’à la muerte ».

Médine, entouré de sa famille, a regardé le match dans une salle de boxe. La veille, il avait taquiné Booba, d’origine sénégalaise, sur la scène des vielles charrues en brandissant le drapeau algérien et chantant « One, two, three, viva l’Algérie ». Il a tout de même eu une petite pensée aux adversaires d’un soir. Sur une photo noir et blanc, les deux amis, Médine et Booba, bras dessous, bras dessous devant des dizaines de fans, photo en dessous de laquelle il est écrit « Alger, Dakar, c’est la Oumma ».

Le jeune joueur Ismael Bennacer a été élu meilleur joueur de cette CAN. C’est à lui que Heuss l’enfoiré a voulu tout particulièrement rendre hommage. Il n’oublie pas pour autant de remercier, à sa manière, toute l’équipe sous ce poste « Merci à toute l’équipe. Félicitation au meilleur joueur de la CAN Ismael Bennacer la grosse moula. Encore merci, vous êtes de vraies bandits ».