mardi 29 septembre 2020

Josman nous explique son addiction qui l’a inspiré pour l’excellent titre « J’allume » ! (Vidéo)

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

La plateforme Apple Music a lancé une nouvelle série de vidéos dont le principe est que les artistes expliquent un de leur morceau. La première à s’être lancée dans cet exercice est Christine and the Queens mais celui qui nous intéresse ici c’est Josman. En effet, J.O.S est un artiste qui ne donne pas d’interviews, pour la sortie de son album SPLIT, le 6 Mars dernier il n’a fait aucune tournée promotionnelle pour le présenter avec une seule exception pour Clique TV. C’est donc un artiste qui ne s’exprime pas sur sa musique mais qui en laisse également une libre interprétation à son public car il n’explique pas ses choix. Le fait qu’il joue le jeu pour Apple Music est donc une véritable aubaine, cela nous permet de savoir si on a bien compris ce qu’il a voulu dire et dans quel but il a écrit tel ou tel lyrics.
Comme je le disais plus haut, son album SPLIT est sorti le 6 Mars et il est construit en référence au thriller américain avec 23 chansons pour les 23 personnalités de l’artiste. J’allume est, pour l’instant, la chanson qui se démarque le plus car elle a été la plus appréciée du public, on peut préciser qu’elle a été diffusée et clippée avant la sortie de l’album. J’avais d’ailleurs fait un article concernant cette chanson, pour moi Josman expliquait sa dépendance face au stick, à la green et son écoute nous donnait l’impression de se faire bercer par un nuage de fumée. Tout était très implicite car il ne nommait pas très clairement la substance dont il parle mais au contraire explicitait les raisons qui le mettait dans cette dépendance. Dans la vidéo Apple music il explique les lyrics « Je n’sais pas pourquoi mais j’étouffe / J’allume inspire et reprends mon souffle. J’souffle la fumée quand je souffre », c’est la justification à son besoin de fumer. Il ajoute même une anecdote sur le contexte dans lequel il a écrit cette chanson qui aurait pu se retrouver sur l’album d’un autre artiste ! Il revient également sur l’universalité du thème car même si on ne fume pas, tout le monde peut ressentir le besoin d’évasion et se reconnaître dans son texte.
Ce besoin d’évasion que nous avons tous, nous pouvons le combler en écoutant encore et encore ce très bon album qui nous laisse 1h15 pour penser à autre chose. Il reste également une date au Zénith le 26 Novembre prochain afin de parfaire l’expérience.
Pour vous donner un avant goût de cet excellent concept, voici un teaser :

 
Pour retrouver la vidéo en entière, rendez-vous directement sur Apple Music