mardi 28 septembre 2021

Le Rap lui a sauvé la vie !!

Sonita Alizadeh est d’origine Afghane. Cette jeune femme a échappé à deux mariages forcés dans son pays d’origine avant de se lancer dans le Rap. Elle est réfugiée aujourd’hui aux Etats Unis, pays dans lequel elle se prépare à lancer son nouveau projet. Un documentaire qui lui est consacré est actuellement présenté au Festival d’Amsterdam.

Sonita Alizadeh : Histoire de tradition et de liberté !!

En Afghanistan, les mariages forcés sont légions. Dans le cadre de ces unions, le mari achète concrètement son épouse contre une somme d’argent. C’est justement ce qui est arrivé à Sonita Alizadeh. La famille de la jeune femme a tenté de la vendre par deux fois à un homme beaucoup plus âgé qu’elle.

Sonita Alizadeh
Sonita Alizadeh

Lorsqu’elle avait seulement 16 ans, sa mère a tenté de la vendre à un homme pour une somme avoisinant les 9000e. Finalement, la jeune afghane a réussi à se réfugier en Iran pour échapper au mariage puis aux Etats-Unis.

A seulement 18 ans, elle se lance dans un nouveau projet pour diffuser le plus possible son message, un message pour les femmes.

Sonita Alizadeh : Le Rap lui a sauvé la vie !!

Dans son clip « Sonita..Brides for Sale », la jeune femme revient sur son expérience. Elle parle au nom de toutes les femmes qui ont été brisées par la tradition du mariage forcée. Le clip très fort visuellement a été visionné plus de 80 000 fois sur YouTube.

Dans une interview, Sonita Alizadeh raconte que lorsqu’elle a demandé à sa mère comment elle pouvait vendre sa fille, cette dernière lui a répondu que c’était une tradition :  « Dans mon pays, une gentille fille doit rester silencieuse. Elle ne parle pas de son avenir et doit écouter sa famille même quand on lui dit d’épouser ce type, ou celui-ci, ou celui-là. Une gentille fille est comme un chien, avec qui on joue. Mais je suis une chanteuse et je veux un avenir radieux ».

Aujourd’hui sa mère est l’une de ses plus grande fan : « Ma musique était le cauchemar de ma mère. Maintenant, elle est l’une de mes plus grands fans »