2019, ou une grosse année pour le rappeur de Bobigny : KRK. Cette année, il aura délivré 5 clips avec 2 à 3 mois d’intervalles entre chaque. Le rappeur du 93, est sur ce rythme depuis quelque temps. En 2018, il a sorti 5 clips sur sa chaîne Youtube, en plus de celui de Blanche pour le projet Game Over des studio 50K.

KRK est identifiable depuis près de 4 ans dans l’environnement rap français. C’est le label 50k qui l’a aidé à se développer depuis Allo, son premier titre sur les plateformes de streaming. Sur le morceau Piwi, on voit que Def Jam France a choisi de miser sur KRK aussi.

Dans ce clip, on retrouve le rappeur du 93 dans un décor caribéen, faisant le tour de sa cité en Piwi. Comme à son habitude, KRK fait confiance à Matellus Guenzi pour réaliser le clip. On retrouve le rappeur de Bobigny à la fois dans les quartiers, mais aussi dans des grands espaces entre désert et forêt. A l’aise pour trouver des mélodies très efficaces, KRK nous délivre ses meilleurs flows sur ce morceau. Un morceau permettant aux auditeurs de s’évader au soleil, laissant la grisaille française de côté.

KRK est, à n’en pas douter, l’une des futures têtes d’affiches du 93. 2 mois après le morceau Pardonne moi en featuring avec RK, visionné 1,7 millions de fois, c’était le moment parfait pour refaire parler de lui.