lundi 6 juillet 2020

LMK – Normal

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

LMK, c’est le genre d’artiste qu’on ne peut cantonner à une case. Elle a commencé dans le chant avec la soul et le rnb, puis est arrivé le hip-hop et enfin le reggae qui lui a donné envie de créer ses propres chansons. A l’instar de ses inspirations, Rihanna ou encore Lauryn Hill, elle se trouve à la croisée des chemins entre tous ces styles, sans jamais se contenter d’un seul parcours.

Les deux styles qui se dégagent le plus sont la trap et le reggae dancehall comme on a pu le remarquer lors de sa série de freestyles lancés durant le confinement sur son compte Instagram nommés Spicy freestyles. Elle nous a servi des covers comme celle de It wasn’t me de Shaggy, ou encore Gimme The Light de Sean Paul, mais également des medley où elle mêle du Ninho, du PLK, du Rémy avec du Gradur ou du PNL. Elle a également donné des freestyles bien trap réalisés lors d’un planète rap ou même des Face B. Ces 10 freestyles nous permettent de voir l’étendue de ses talents entre chant, rap et Rub-a-Dub à la Jamaïcaine. Elle commence à travailler sur un projet avec un premier titre Vapeurs sortie le 27 Mars dont elle a réalisé deux versions, une trap et une reggae, et sur son Instagram on a même le droit à une version piano-voix avec elle-même au piano !

Pour son dernier titre Normal dont le clip est disponible sur Youtube, elle se positionne clairement sur un son trap. A la prod., on retrouve Julio Masidi qui a déjà travaillé sur la chanson Copines de Aya Nakamura ou encore sur Kiname de Fally Ipupa en feat avec Booba, il est accompagné pour cette prod. de Starow qui a également déjà travaillé avec Aya Nakamura ou Djadja & Dinaz. Comme LMK le dit concernant le clip, il s’agit d’un clip lyric vidéo 8.0, en effet il se présente comme une story Instagram où il y aurait l’utilisation de plusieurs filtres, avec des effets style kaléidoscope, de couleurs, de formes etc… avec bien entendu les paroles de sa chanson même si clairement on imprime le refrain assez facilement.

On est assez curieux de voir la suite des projets que LMK va pouvoir nous sortir, elle, qui ne souhaite pas se figer dans un style musical, risque bien de nous surprendre.