jeudi 12 novembre 2020

Bolémvn – Couler

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

C’est à la suite de trois teasers assez marquants que Bolémvn dévoile son nouveau titre Couler s’ajoutant à la mixtape Vol 169 sortie le 29 Mai. Avec l’instru et le visuel on comprend tout de suite qu’il s’agit d’un titre mélancolique et ça tombe bien parce qu’on aime bien aussi Bolé dans ce registre.

Dans ce titre très sombre composé par Nk Jones où on a quasiment l’impression d’entendre la pluie tomber, il passe en mode introspection en réfléchissant sur ce qu’il a fait de bien et de mal, il se rend compte que la balance penche du côté négatif « J’ai trop fait d’mal pour finir au paradis ». Il a essayé de rectifier le tir mais ses efforts étaient superficiels et cela n’a pas suffit « C’est pas en criant « arrête » que le sang va cesser d’couler ». Fanatik prod met tout ça en image en accentuant les couleurs sombres, le sol est mouillé puis Bolémvn se retrouve sous la pluie sans se protéger de celle-ci. Il a le regard dans le vide ce qui accentue le fait qu’il soit en pleine réflexion. Dans un autre temps il va avoir besoin de se défouler et pour cela va utiliser la batte pour casser des téléviseurs. Lorsqu’on voit la baignoire de sang dans laquelle se trouve une jeune femme on comprend que ce qui coule c’est aussi bien la pluie que le sang, cela peut être une métaphore au sens figurée des gens qu’il a blessé ou de ses propres blessures.

Bolémvn a indiqué qu’il hésitait avec une réédition de Vol 169 mais finalement il a envie d’envoyer que des nouveaux sons car il a en plein en stock comme Couler. Lui qui s’est fait connaître pour des sons plus entrainants montre qu’il est capable d’aller chercher au plus profond de lui sans jamais négliger la mélodie, qu’il maitrise à merveille.