lundi 11 janvier 2021

JSX feat Booba – Pompeii

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Pompeii est l’un des plus grands désastres de l’ère antique. En 79 après JC la ville entière a été ensevelie sous la lave après une éruption du Vésuve. Pompeii trésor archéologique est aussi un désastre humain. Pompeii est le nouveau titre de Booba et JSX. Le rappeur est l’une des premières signature du DUC sur son label « Piraterie Music ». Et Booba a l’habitude de lancer ses nouvelles recrues avec un featuring. Il l’avait fait avec Benash sur « Validé » ou Damso sur « Paris c’est loin ». Le titre « Pompeii » a l’image d’une Europe qui part en ruine est un titre pessimiste pour un Booba de plus en plus fataliste.

Le titre est particulièrement lent, chanté sous autotune. Avec « 5G » déjà le Duc faisait preuve de beaucoup de pessimisme : « Qui va m’arrêter, peut être la 5G ». L’heure n’est pas à l’égotrip. Sur la production instrumentale de Anibeats et CG Flow le fondateur de « la piraterie » prépare l’apocalypse : « Un jour tout s’arrêtera tourner ». Anibeats a collaboré avec ISK, quant à CG Flow il composait déjà du temps des Psy4 de la rime.

Il revient aussi au « passé glorieux de la France » avec « Charlemagne » et le débarquement de Normandie pour en détourner les devises. JSX impose lui aussi un style fidèle à l’esprit de Pompeii tirant sur le chant et l’autotune pour retranscrire l’histoire de cette société qui tombe « d’un immeuble de 150 étages ».

Le clip tourné par Argo signé lui aussi chez Piraterie Music détourne l’histoire de Pompeii pour la ramener au porte de la France en 2021.