lundi 13 juillet 2020

Mister V – Tudo Bem

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Jeune artiste qui évolue depuis 2013 dans la musique, Yvick alias Mister V est un véritable talent dans son domaine. Après avoir débuté en 2013 sur Youtube avec sa chaine  » Mister V Music « , Mister V lance sa série de clips Sapassoupa avec un système de vote où les internautes disent selon leur goût du morceau si Sapass ou Sapasspa. En 2015, il se lance dans une suite de collaborations avec plusieurs rappeurs. Tout d’abord avec Hayce Lemsi sur le titre Projet Hayce, avec Tortoz également, ou encore sur le clip On Verra de Nekfeu. En 2016, sort son premier album studio Double V qui devient disque de platine. Dans cet album qui contient des featurings avec Tortoz, Juice ou entre autre Samy Ceezy, il parvient à obtenir un single de platine sur le titre Top Album et un single d’or sur Space Jam avec Hayce Lemsi et Volts Face. Un an après son dernier album MVP qui contient des collaborations avec Dosseh, JUL et PLK dont un single d’or pour ces deux derniers, notre artiste labellisé chez Hey Pelo Records nous fait découvrir son nouveau clip TUDO BEM.

Mot portugais qui signifie  » tout va bien « , Tudo Bem nous plonge dans le parcours de Mister V, de son enfance jusqu’à l’âge adulte. Véritable artiste polyvalent, que ce soit dans le beatmaking ou la réalisation, Mister V a su s’entourer de sa directrice de production Alexandra Monaury et de Camille Bitaud dans les effets spéciaux pour fournir un clip de grande qualité. Dans une réalisation très personnelle, Mister V renoue avec ses souvenirs d’enfances posés face à lui à travers divers écrans télévisés. Tout le long du morceau, Mister V récapitule sa vie et ses états d’âme. Focalisé sur son parcours professionnel, il nous montre sa résistance face aux épreuves de la vie et sa volonté de maintenir le cap comme il l’explique dans le refrain:  » Y a des galères oui mais ça va « .