mercredi 11 novembre 2020

Roms feat Gambi – Dada

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Roms est originaire de « la cité de l’ameublement » dans le 11ème arrondissement de Paris. C’est à Planète Rap, aux côtés du Panama Bende en 2016, que le jeune Roms est découvert pour la première fois. Il enchaîne sur le projet « Humain«  qui sort en 2018. Comme beaucoup de rappeurs aujourd’hui, son EP de présentation est plutôt intimiste lui donnant une facette un peu unique. Comme il le déclare à Yards en 2018 : »C’est ça être humain, que tes douleurs deviennent belles »

Il est encore loin de l’égotrip et des bases ardentes du rap français. Il se place aussi en faisant la première partie de Eddy de Pretto, un rappeur que n’assume absolument pas le rap français, puisqu’aucun site de rap ne le diffuse jamais vraiment.

Puis en ce début d’année 2020, Roms fait peu à peu son retour avec notamment ce featuring avec Gambi sur Dada. Gambi on le connaît mal mais il est déjà célèbre. Le rappeur a tout simplement enfoncé les portes du Rap avec quelques singles puis il a dévoilé un album dans la foulée. De « Popopop » à « la vie est belle », il n’y a qu’un pas. Signé chez Rec. 118, il n’a pas réalisé de collaboration pour son premier projet. Mais on l’a déjà vu du côté de Heuss L’Enfoiré pour le single Dans l’espace, et il a lâché un featuring à Squeezie pour son premier album…

Rythmé est le premier terme qui vient à l’esprit quand on pense à Dada. Loin d’être de la Pop Urbaine, le titre produit par Phunka & Krisp est hétérogène musicalement, presque inclassable. Phunka a travaillé sur « Polak« , le projet de présentation de PLK, quant à Krisp il commence doucement à se faire un nom. Les deux rappeurs se donnent la réplique autour de leur sentence préférée : « Je me sens pas bien je crois que je vais en allumer un« .

Le clip renvoie au « chronique du four » avec beaucoup d’originalité et de bonne humeur. Il est signé par Keasy. Un titre et un clip qui respire la jeunesse, peut être la relève.