lundi 3 août 2020

Sneazzy – J’attendais

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Si l’année 2020 s’annonce déjà chargée, elle le sera d’autant plus qu’elle va marquer le retour de Sneazzy, qui n’a sorti aucun projet depuis fin 2017. Pas inactif pour autant, on a pu le retrouver à l’affiche du film La Source pour son premier rôle au cinéma, aux côtés notamment d’Alice David. Cependant cette fois c’est bel et bien en musique, que l’on va retrouver l’un des membres ou ex-membre, depuis son post Instagram qui avait pas mal fait parler, du groupe 1995.
Sur ses réseaux, on peut constater qu’il passe pas mal de temps en studio ces dernières semaines, et on a pu l’apercevoir avec Diabi notamment pour, peut-être, la finalisation de son album. Car il l’avait annoncé lui-même fin 2019, son nouveau projet verra le jour en ce début d’année. Projet qui comportera éventuellement quelques singles qu’il a pu sortir récemment, dont le dernier en date : J’attendais.
Produit par Dioscures et Laylow, ce morceau présente un Sneazzy très personnel, à travers une histoire d’amour brisé, qui pose sur le son avec une voix pleine de regrets et d’amertume. On retrouve cette ambiance dans le clip, réalisé par Syrine Boulanouar & Vladimir Baranowsky et disponible depuis aujourd’hui.
Très artistique et rempli d’effets, le clip représente parfaitement l’émotion qui se dégage du morceau. Les couleurs assez sombres du visuel associées au vide qui se dégage du visage d’un Sneazzy en sang apporte un vrai plus à l’écoute.
Et ce clip est d’autant plus réussi que c’est un morceau auquel le rappeur Parisien tient tout particulièrement comme il a eu l’occasion de le préciser au moment de sa sortie. Son côté très personnel se retrouve jusque dans la cover utilisée pour le morceau, une capture d’écran d’une conversation avec une certaine « T » à laquelle il envoie le son. On espère pour lui que le message est passé..
Ce qui est sûr en tout cas, c’est que ça donne envie d’écouter l’album qui arrive, plus de deux ans après son dernier projet !