Avec sa bonhomie de principe, et son côté très authentique, le rappeur marseillais Jul est peut être l’un des artistes restant les plus proches de son public. Avec près de 9 albums studio tous certifiés d’or ou de platine (nom du label qu’il a formé en quittant la Liga One), l’artiste a toujours respecté les fans qui ont fait de lui ce qu’il est aujourd’hui en leur proposant par exemple des albums gratuits. Après avoir sortir “La Poussette” et surtout le titre “La Zone en Personne” dans lequel il n’utilise pas d’autotune, Jul s’apprête à sortir l’album du même nom. Le second dans l’année 2018 après “Inspi d’ailleurs”.

Samedi dernier, Paris et quelques villes en Province, ont été témoins d’affrontements hallucinants entre les “Gilets Jaunes” et les forces de l’ordre. Les “Gilets Jaunes” sont un mouvement populaire né de la hausse des taxes sur le carburant et qui désormais expriment un raz le bol général contre la politique, et la politique de E. Macron en particulier. Au cours de la journée de samedi. Certains monuments comme l’Arc de Triomphe ont même été dégradés. Les grilles du Jardin des Tuileries ont été déracinées. Les affrontements ont donné lieu à des centaines d’arrestation et surtout à une série de comparution immédiate au Tribunal Correctionnel qui commence ce matin.

Jul qui avait fait référence aux “Gilets Jaunes” sur Instagram en comparant Paris à GTA est officiellement le premier rappeur à soutenir le mouvement aussi ouvertement. Dans un Live sur Instagram diffusé il y a quelques heures, il précise : “Et grosse dédicace aux Gilets Jaunes, force aux Gilets Jaunes, sur le grand-père ils ont raison”.

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !