FRIZ : Echos d’une carrière à la Marseillaise

-

- Publicité -

Il n’est pas encore midi et pourtant le soleil tape, déjà, bien fort devant le collège Fraissinet. Nous sommes au début des années 2000, à l’angle de la rue Saint Pierre et du Boulevard Jean Moulin, dans le quartier de la Timone. Là où tout commence pour Friz

Bienvenue dans le 13, bienvenue à Marseille !

- Publicité -

Il n’a pas encore 15 ans lorsqu’ils rencontrent ceux qui formeront plus tard le Ghetto Phénomène : Jul, Bilk, Houari, Veazy et bien entendu Friz. Mythique groupe que l’on ne présente, désormais, plus à Marseille et dans la France entière.

Elevé à la FF, Troisième Œil ou encore IAM et les Psy4, Friz se passionne très vite pour la musique et se captive des sonorités et sons que ses proches écoutent. Déjà artiste sans le savoir, il fait ainsi partie de ses personnes qui se lancent dans la musique par passion et amour des mots. Les 5 « collègues » s’enivrent au rap et forment naturellement le GP (Ghetto Phénomène) : ils débutent avec quelques scènes et notamment en dévoilant des titres sur leur chaîne Youtube et plus tard sur les plateformes de streaming et téléchargement. 

Par la suite, Jul se lance dans une carrière solo en signant au sein du label Liga Industry mais les 4 autres membres ne renoncent pas et poursuivent objectifs et passions. Et le travail paye : le groupe sera remarqué et signé chez Wallace Prod puis AWA et enfin Def Jam France. S’enchaine singles, projets et surtout succès. Au total, 4 albums, des millions de vues à chaque clip et un succès considérable et surtout mérité. Impossible de passer à côté du titre « Maria Maria » en featuring avec Jul et dont le clip dépasse, désormais, les 119 millions de vues. 

Depuis la sortie de leur 4ème album et ses passages remarqués sur les projets 13’Organisé et Classico Organisé dans les titres « Partout c’est la même » et « Heetch », Friz se concentre, désormais, sur ses projets et sa carrière solo.  Le marseillais se lance, publiquement avec la sortie du clip « Mirage » dans lequel il simule une interpellation musclé mais officialisant surtout sa signature dans le célèbre label parisien indépendant Play Two. Aujourd’hui, Friz a déjà dévoilé à son public 7 singles et a révélé le 27 Mai 2022 son premier projet solo « Paradoxe ». L’artiste dévoile un premier projet entièrement abouti, travaillé et en totale cohérence avec son univers. Un projet de 15 titres dans lequel l’artiste convainc, une nouvelle fois, ses auditeurs de sa faculté à déposer sa voix sur des mélodies en mettant l’accent sur l’émotion et la musicalité des instrumentales. Et à juste titre, puisque toutes les productions de ce projet sont totalement réussies, esthétiques avec des sonorités engageantes et terriblement efficaces fusionnées au réputé et populaire flow très musical de Friz. Impossible également de passer à côté du casting 5 étoiles du projet : Elams, Sauzer, AM la Scampia, SAFDabs et bien d’autres, accompagnant l’artiste sur une partie des 15 titres présents au cœur de ce projet. 

Inévitablement, « Paradoxe » est Friz et Friz est « Paradoxe ». Un univers bien à lui et pourtant une direction artistique dans laquelle on ne l’attend pas, un projet dans lequel le rappeur se livre mettant de côté son tempérament si pudique et réservé.

La révolution marseillaise est en marche et la nouvelle carrière de Friz en tête : découvrir et se découvrir, dévoiler et se dévoiler, prendre de nouvelles décisions, de nouvelles directions artistiques, de nouveaux paysages musicaux et surtout stimuler sa créativité.

Friz est un amoureux de musique mais surtout un auditeur passionné, il écoute de tout et prend plaisir à jouer avec les mots, les univers, les époques et surtout avec ses influences. Et à juste titre, « Paradoxe » déborde de jeux de mots et de clins d’œil aux univers musicaux qui l’entourent.

Acharné et déterminé, le rappeur marseillais aime mîitriser l’art qu’il embrasse : lorsqu’il entre en studio ses textes sont écrits, façonnés et travaillés ; au moment de pénétrer dans la cabine, Friz sait ce qu’il attend de lui-même et surtout où il veut aller. Efficace et méthodique tel est son crédo devant le micro.

Selon lui, un texte s’écrit seul, loin du tumulte de cette ville bouillonnante, à l’abri des regards, en bord de mer… Lorsqu’il parle de featuring, c’est autre chose : rencontre en studio, échange, bonne humeur, esprit d’équipe, le texte se crée à deux et doit être synonyme d’harmonie et de partage.

« Paradoxe » est probablement le projet qui lui correspond le plus, ce projet c’est sa carte de visite, son passeport pour le début d’une nouvelle carrière, d’une seconde vie professionnelle mais cette fois-ci, seul. Seul aux commandes. Suite logique pour un artiste ambitieux, courageux mais surtout serein et réfléchi. Friz est aux prémices de sa nouvelle carrière solo mais demeure un artiste à part entière, que le succès n’effraie pas et qui sait désormais qu’il y a des erreurs a ne plus commettre et au contraire des stratégies à répéter. La difficulté quand on se retrouve seul et passionné ce n’est plus les autres, c’est son combat permanent contre sa ferveur et son envie de faire découvrir son univers à son public. Un artiste passionné a besoin de produire, d’écrire et de vous faire découvrir sa musique. Friz en est conscient et ajoute dorénavant la patience à la longue liste de ses qualités. 

Incontestablement, Friz n’est pas au bout de ses capacités, de ses rêves et certainement pas au bout de sa carrière : on vous l’assure, le rappeur marseillais a encore beaucoup de choses à vous partager mais surtout à vous faire chanter et danser. Et ce n’est pas l’envie qui lui manque. Conscient du talent qu’il a entre ses mains et de son recul dans le monde de la musique, Friz ne laissera rien au hasard, ne négligera aucun aspect de sa carrière et ne sera fermera aucune porte. 

Roxane Thene

- Publicité -