Jeune et ambitieux : Interview portrait de Youcef Benouada !

-

- Publicité -

Youcef Benouada a tout juste 20 ans, et multiplie les expériences dans le domaine du journalisme et de l’industrie musicale. Avec plus de 100 interviews au compteur, il s’est assis en face du rap français et a donné sa définition de l’interview. De Ninho à Timal, en passant par SDM ou encore Seth Gueko, Youcef a su montrer son talent pour les interviews fleuves sans concessions. On lui connaît aussi la casquette de doubleur, d’animateur radio et d’attaché de presse. Aujourd’hui fondateur et CEO de Versatil Agency, il accompagne les artistes dans la promotion et le marketing de leurs projets musicaux. Voici son interview !!

R : Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas?

- Publicité -

Youcef : Moi c’est Youcef, je viens d’avoir 20 ans. Journaliste, doubleur, animateur radio et plein d’autres choses à l’heure actuelle, notamment fondateur de l’agence Versatil.

R : Qu’est ce qui t’as amené à te lancer dans le journalisme ?

Youcef : J’écris depuis mon enfance, auteur de 2 recueils de poèmes, j’ai eu l’occasion de rédiger mes premiers articles de presse à 17 ans. Suite à cela, en Janvier 2020, Kevin Ienco, fondateur de Hip Hop Ultimate Team, m’a recruté en me confiant de grosses responsabilités éditoriales.

R : Ta première interview, c’était quand et comment?

Youcef : J’ai fais ma première interview le lendemain de mes 18 ans, c’était Coyote Jo Bastard. Un peu stressé, j’ai appris ce jour-là la complexité de gérer une entrevue. Je serai toujours reconnaissant envers Kenneth et Morgan du média Hypesoul pour m’avoir donné cette opportunité et toutes les autres qui ont suivi.

R : Quels sont les événements liés à ton activité dont tu es le plus fier?

Youcef : Je peux t’en citer 3 et encore j’en ai des dizaines. Je me suis retrouvé face à Ninho en interview pour un documentaire Midi Minuit. J’ai doublé la voix de Tupac Shakur et co-écrit le scénario du court-métrage Tupac Shakur, le dernier jour d’une icône qui comptabilise actuellement plus de 200.000 vues sur les plateformes de diffusion. Un troisième événement, j’ai interviewé l’acteur américain Anthony Fleming 3rd ( Prison Break, Power … ). Je le regardais en streaming quand j’étais au lycée. Aujourd’hui, je travaille avec des gens que je regardais de loin il y a encore 2 ou 3 ans.

R : Comment t’es venue l’idée de créer l’agence Versatil Agency, et d’où vient ce nom?

Youcef : J’ai toujours aimé accompagner des projets d’artistes pour qu’ils atteignent leurs objectifs. Cependant, je ne me sentais pas prêt à assumer cette fonction officiellement et gérer tout ce qu’il y a autour. De l’investissement aux contacts en passant par le temps, le stress et la pression.

R : Quel est l’objectif et le fonctionnement de cette agence?

Youcef : L’objectif est de porter des projets aux côtés des artistes et de leurs équipes. Promouvoir un EP, album, clip ou simple single à travers 3 pôles principaux. Les articles web et post sur les réseaux sociaux constituent le premier pôle. Les deux autres sont les playlists et radios, ainsi que la communication et les ADS. J’échange avec l’artiste et l’équipe, et j’établis ensuite un plan promo précis avec les objectifs, les coûts et un rétroplanning de la campagne. En bref, j’accompagne l’artiste de A à Z dans la promotion de ses projets.

R : Les services sont-ils similaires entre une campagne pour un artiste indépendant et un artiste de major?

Youcef : Les deux auront accès aux mêmes services, mais simplement pas avec le même budget. Lorsqu’on me confie un projet en major, les scores visés sont plus importants. Il y aura logiquement plus de travail à fournir, de coordination à établir, un suivi scrupuleux et un respect sans faille du rétroplanning.

R : A l’heure actuelle, combien de campagnes ont été lancées depuis le commencement?

Youcef : En à peine 1 mois et demi, j’ai réalisé 20 campagnes d’artistes qui sont terminées. Il y en a 4 actuellement en cours, et 6 en préparation pour Septembre. Je bosse à environ 4 campagnes par semaine.

R : Penses-tu diversifier ton agence à l’avenir?

Youcef : Aujourd’hui, le but est surtout de parvenir à optimiser mon rythme de campagne. L’idée est de consolider les relations avec les artistes et leurs équipes pour qu’on puisse bosser ensemble sur du long terme. Après oui, pourquoi pas. Arriver à toucher les magazines, les télés, l’international etc…

R : Une information exclusive à balancer pour Rapunchline sur tes futurs projets?

Youcef : J’ai le plaisir d’annoncer ici que je lance officiellement mon propre concept d’interview en Octobre. je suis sur la finalisation du projet, les contrats de sponsoring, le casting définitif des premiers tournages… Je ne donne pas plus d’infos, OVERVIEW, c’est ce qu’il faut retenir.

- Publicité -