C’est une Coupe de Monde que tout le monde aimerait bien oublié. En 2010 pendant la Coupe du Monde en Afrique du Sud, alors que Raymond Domenech était le sélectionneur malheureux de l’Equipe de France, les joueurs ont refusé de sortir du bus pour aller s’entraîner sous l’impulsion notamment de Nicolas Anelka. Ils faisaient la grève. Tout au long de la compétition, l’ambiance entre le sélectionneur et le reste de l’équipe était tout simplement détestable. Au cours du dernier match de poule qui a vu s’affronter la France et le Mexique, Nicolas Anelka et Raymond Domenech ont connu un échange verbal fougueux à la mi-temps. A l’époque, le journal “L’Equipe” avait cru dévoilé une citation de Nicolas Anelka à la une, et on peut dire que c’était assez violent. Mais surtout que c’était faux.

Dans un documentaire diffusé hier sur Canal +, Raymond Domenech est revenu sur les véritables propos de Nicolas Anelka à son encontre. Il a expliqué :  “Il n’a pas dit ce qui a été écrit dans les journaux, c’est une certitude. À la mi-temps, je lui dis ‘Nico, ce que je veux, c’est que t’ailles dans la profondeur’. Et là, il jette ses chaussures et dit ‘T’as qu’à la faire ton équipe de merde’. Je lui dit alors ‘T’as raison, je vais la faire, tu sors et je fais rentrer Gignac’. Le truc qui m’a contrarié, c’est le fait qu’il m’ait tutoyé, c’est un manque de respect de la fonction”.

 

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !