Karim Benzema – Le footballeur n’aura, malgré son immense succès, jamais eu une carrière facile. En effet, bien malgré lui, il a toujours cristallisé les tensions sportives autour de l’équipe de France dans ses périodes les plus mais aussi, et c’est encore plus triste, les tensions sociales françaises. Souvent pris pour cible par la fachosphère mais aussi par certains médias ou hommes/femmes politiques, le madrilène qui n’est plus sélectionnable en équipe de France n’est pas sorti indemne des affaires judiciaires pour lesquels il a pour l’instant toujours été innocenté…

Marseillaise – Les footballeurs étant devenus des outils politiques et des symboles de certains complexes de l’hexagone, on a souvent reproché à Benzema un supposé manque d’attachement à la France. L’extrême-droite a d’ailleurs propagé un montage de propos qu’il aurait tenu dans ce sens à RMC en coupant la moitié de sa phrase. Aujourd’hui, Benzema est revenu avec le magazine Vanity Fair espagnol sur son habitude de ne pas chanter la Marseillaise, habitude que l’on a jamais reprochée à d’autres…

Il a notamment déclaré :

«Si on l’écoute bien, la Marseillaise appelle à faire la guerre, je n’aime pas ça.»