Tupac – Le rappeur légendaire est décédé le 13 septembre 1996. Assassiné à Las Vegas après un combat de Mike Tyson. Depuis, les rumeurs sur sa mort et son hypothétique retour n’ont cessées de se propager. Malheureusement le rappeur est bien mort et la vérité sur son meurtre se fait petit à petit au fil des enquêtes et même des séries Netflix sur le sujet…

Lettre – Et ce n’est pas la seule partie de sa vie dont les zones d’ombres s’éclairent. En effet, une lettre de l’artiste vient d’être révélée par Genius et sera bientôt mise aux enchères. On pense que ce texte était réservé au livret de l’album :  “The Don Killuminati : The 7 Day Theory”, l’opus paru 2 mois après sa mort. Dans ce dernier il prédit sa mort mais clash également tous ses rivaux de l’époque dont Notorious B.I.G., Nas, P.Diddy, Dr.Dre (dont on sait depuis longtemps qu’il n’appréciait pas Pac non plus malgré California Love), Jay-Z

(Prix de départ de la lettre aux enchères : 30 000 Dollars…)

Traduction :

« Je dédie ça à Jack ‘la balance’ Agnant pour avoir commandité mon meurtre, à Tut pour m’avoir tiré dessus, à Puffy, Big, Stretch, Lil Shawn, Jimmy Henchman et tous ceux qui restent dans le silence pendant qu’ils conspirent calmement sur ma chute, je vous remercie. Je remercie Faith pour m’avoir donné la plus grosse arme de tous les temps, je la remercie pour sa faible estime d’elle-même et je la remercie pour l’avoir baisée. Merci aussi à Wendy Williams d’être une grosse pute. Merci à Mobb Deep d’ouvrir vos bouches et de me laisser défoncer vos petits culs de non-vendeurs de disques.

Merci à Dr. Dre pour être un homo. Merci à Nas pour ne pas m’avoir écouté et de ne pas s’être occupé de ses affaires. Merci à De La Soul d’avoir la rage contre moi pour vivre bien pendant qu’ils vivent comme des gros clochards. Merci à Donnie Simpson et tous les comédiens qui ont rigolé pendant que je saignais. Merci à Jay Zee, King Sun, Dukey Lock, Lil Kim ou le gros cul qui porte une perruque, la petite bite trapue de Biggie suce Kim parce qu’il n’est personne ! Maintenant il est l’heure de voir qui regarde trop de films et qui est prêt à se faire du fric pour de vrai.

C’EST LA GUERRE

Mondialement, nationalement, dans la ville, les vrais négros font des choses réelles. 2Pac s’en va, Makaveli arrive.»