jeudi 1 octobre 2020

RK vient de finaliser son troisième album !

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Certains projets portent bien leur nom. RK débarque en 2018 avec son album « Insolent« . Inconnu du grand public, le rappeur encore mineur décroche un disque de platine sans difficulté. Le marché du disque est « encore plus saturé que celui de l’illicite » (Kery JamesDeux Issues). Mais le rappeur se distingue surtout avec un travail sérieux tant au niveau du flow qu’au niveau des lyrics. Et surtout il n’entre dans aucune case. Capable de s’adapter à tous les types de style, à l’instar de ses contemporains, il est aussi à l’aise sur des titres purement rap que des titres plus remuant.

Un an plus tard, il prend conscience qu’il a réalisé ses « Rêves de Gosses« . Son deuxième album est aussi écouté que le premier. Avec 200 000 albums vendus à seulement 17 ans, l’Insolent devient un cas unique de réussite.

La France confiné par un Macron, le rappeur lâche quelques freestyles ici et là. Dans les commentaires de ses posts sur les réseaux sociaux, il laisse entendre qu’il prépare un nouveau projet. Il participe aussi aux grands mouvements de solidarité pour lutter contre les conséquences du COVID. Dans une vidéo, il fait le maraude pour les sans domiciles fixes sans jamais se mettre en scène. Un geste louable et sincère.

Le rappeur annonce sur Twitter que son album est terminé. Une déclaration sobre sans trop d’effet d’annonce justement.