De Venise à Jeddah: le parcours d’une jeune fratrie qui foule les tapis rouges !

par guillaume

Je vous ai racon­té en Sep­tembre der­nier, l’his­toire de la famille Gri­mau­do. Cette famille, dont la vie n’a pas fait de cadeau suite au décès bru­tal de leur papa, est par­ve­nue à sur­mon­ter chaque épreuve et chaque obs­tacle avec force et déter­mi­na­tion. Com­po­sée d’Ilon­na la ben­ja­mine, Loren­za la cadette et de Dji­no l’aî­né, cette fra­trie conso­li­dée par la maman Ness­rine foule les tapis rouges depuis la ren­trée. Tout trois man­ne­quins, acteurs et dan­seurs hip-hop, c’est confiante et pleine de bonnes inten­tions que Ness­rine a joint la can­di­da­ture de ses trois enfants pour le film Tu me Res­sembles de Dina Amer, pro­duit d’ailleurs par Spike Lee.

À tra­vers ce film qui se place au coeur des atten­tats de 2015, nous nous concen­trons sur le des­tin de deux soeurs ban­lieu­sardes, Has­na et Mariam qui se retrouvent subi­te­ment sépa­rées. Effec­ti­ve­ment, suite à des rumeurs sans fon­de­ment ali­men­tées par les médias, Has­na, jeune musul­mane, est visée comme étant ter­ro­riste et mise bru­ta­le­ment sur le devant de la scène. L’innocence de la jeune fille est mise en avant, et son iden­ti­té même, se retrouve cham­bou­lée du jour au len­de­main. Par-delà ce film tiré d’une his­toire réelle, la cohé­sion de nos deux soeurs et artistes est retrans­crite avec brio à l’écran. Le jeu d’acteur bluf­fant pour des jeunes femmes de leur âge est encore plus pro­fond, suite à ce qu’elles ont vécu dans la vraie vie.

Ce film pro­fond et por­teur d’un mes­sage fort est un véri­table car­ton dans les fes­ti­vals. Alors que Tu me Res­sembles a eu l’op­por­tu­ni­té d’être pré­sen­té en pre­mière lors de la Mos­tra de Venise, aux fes­ti­vals inter­na­tio­naux du film de Sao Pau­lo, Stock­holm, Mann­heim, Thes­sa­lon­nique, Leeds et Tar­ra­gone, c’est éga­le­ment au-delà de l’Europe que ce film fait sen­sa­tion. En effet, la famille a eu l’op­por­tu­ni­té de fou­ler le tapis rouge du Red Sea Fes­ti­val de Jed­dah aux côtés de notre fidèle jour­na­liste Ange. Accueillie comme il se doit sur place, le film a effec­ti­ve­ment plu au jury et au public qui ont déci­dé de leur décer­ner le prix du Public.

A tra­vers ce pre­mier prix, c’est une grande satis­fac­tion pour la famille qui a lut­té pour en arri­ver là. Nous pou­vons être cer­tains que 2022 leur sera d’au­tant plus bénéfique !